Maxim Godigna

Origines

Le chef Maxim Godigna a grandit au Venezuela dans les années 80 au sein d'une famille de médecins mais il n'a jamais souhaité suivre cette longue tradition familiale. Il est aussi le petit fils de Vittorio Godigna, footballeur Italien et premier sélectionneur du Venezuela.

Avec un père Italo - Vénézuélien et une mère française, Maxim Godigna s’imprègne de ces différentes cultures depuis son très jeune âge. Il découvre la cuisine vénézuélienne aux côtés de sa grand-mère paternelle "Maruja" et profite de ses vacances en France pour se forger le palais avec les recettes de cuisine française de sa "mémé". Cependant, le jeune Maxim suit une scolarité internationale très exigeante au Lycée Français de Caracas, ce qui l'éloigne de son intérêt pour la gastronomie et le plonge dans un univers plus didactique.

Maxim obtient son Bac ES puis intègre une école d'ingénieurs au Venezuela. Il décide ensuite de quitter son pays natal pour rejoindre sa compagne et poursuivre ses études à Paris, mais il y découvre une nouvelle carrière. Il poursuit d’abord ses études d’ ingénieur à l’ Université de Versailles puis décide de se tourner vers la cuisine.

Une nouvelle passion, une nouvelle vie ......

Il est admis à l'école Grégoire Ferrandi et profite de chaque instant au sein de cet établissement prestigieux. Il y suit la formation de "Bachelor de cuisine" et passe les diplômes de cuisinier, pâtissier et boulanger. Il obtient également un Master en Gestion gastronomique à l'Université Simon Bolivar de Caracas, ce qui lui permet de se former au management d'un restaurant.

Sa carrière professionnelle débute au restaurant gastronomique "Au Gourmand" dans le quartier de l'Opéra, mais son talent lui permet de gravir les échelons rapidement pour intégrer les équipes des plus grandes tables et Palaces de Paris.

Le jeune cuisinier travaille aux côtés du chef étoilé Jean François Rouquette au Park Hyatt Paris- Vendôme où il y découvre l'exigence des grands restaurants étoilés avec des plats transformés en véritables oeuvres d'art.

Une vie culinaire

Quelques années plus tard, il décide d'entamer une nouvelle aventure dans les cuisines du restaurant étoilé "Paris", l'incontournable symbole gastronomique du Lutetia, le plus ancien hôtel de la capitale française. Le chef Philippe Renard est à la tête de cette maison et c'est grâce aux années passées à ses côtés que notre chef va développer une cuisine française traditionnelle de haut niveau.

Le chef Godigna accepte par la suite de nouvelles propositions et crée des fusions orientales au Buddha Bar Hôtel de Paris, il prépare de nombreux événements pour les ambassades et il s'initie en tant que professeur particulier de cuisine pour préparer des candidats au CAP cuisine.

Puis, attiré par le succès de l'émission Top chef, le chef Maxim revient dans les cuisines françaises et devient le second de cuisine du finaliste Yoni Saada. Au cours de ces années, il découvre le monde des petites brigades et développe sa créativité.

Fin 2015, il décide d’ouvrir son premier restaurant dans la Capitale Française.

Le retour à ses racines

En 2020, le chef et son épouse décident de se lancer dans un projet qui leur tient particulièrement à cœur. Il s’agit cette fois-ci de MIKOPÜY, un restaurant décontracté de cuisine vénézuélienne.

Le chef Maxim avoue qu’il n’ était pas forcément très antousiaste au début car il avait toujours cuisiné dans des restaurants étoilés, gastronomiques et bistronomiques. Cependant, il a réussi à trouver un équilibre avec deux clientèles complètement différentes.

Il décide donc de continuer avec cette cuisine bistronomique au restaurant Galia et vous fait découvrir à Mikopüy les plats de rue, les produits locaux qui ne sont pas forcement les produits de saison en France ( il a encore du mal à s’ habituer à ce sujet mais n’ utilise que des produits venant d’ Amérique Latine ) et toute la culture vénézuélienne.

Distinctions

En 2016, Galia a été classé 16ème meilleur restaurant de Paris puis il a été nominé au prix de la meilleure installation du guide culinaire Lebey.

Engagé à respecter les produits de qualité et participant activement à la promotion et la transmission du patrimoine culinaire français, le chef Godigna a reçu l'appellation de restaurant de qualité du Collège Culinaire de France et attribuée par le plus grand rassemblement de chefs.

En 2017 le chef devient membre actif de l'association Euro - Toques France et s'engage à défendre les produits sains de qualité. Euro-toques France est la seule association lobbyiste de chefs cuisiniers reconnue officiellement par la commision europénne et elle bénéficie d'une présence permanente à Bruxelles au coeur du système décisionnel européen.

En 2018, il reçoit une toque du guide Gastronomique français Gault et Millau, confirmé en 2019 et 2020. Le titre de Maitre Restaurateur lui est également attribué. Ce titre est validé après les audits de contrôle qui valident ses connaissances en tant que chef cuisinier de métier.